Les messagers

Un collectif de scientifiques

Les « Messagers du Climat et de la Biodiversité » sont un collectif de scientifiques, expert.e.s dans un domaine du climat ou de la biodiversité. Il s’agit pour la plupart de chercheur.se.s ou d’ingénieur.se.s de différentes disciplines, rattaché.e.s à un établissement ou laboratoire de recherche.

Quel est leur rôle dans le projet ?

  • Ils/elles ont conçu les contenus scientifiques de l’exposition.
  • Ils/elles vous guideront tout au long de la visite … en s’adaptant à vos connaissances et à vos questions.

  Saint-Denis        Nantes       Brest        Nanterre

  Lille      Segré      Bordeaux      Avignon

  Nice      Lyon       Dijon    Strasbourg

 

Pierre-Amaël Auger

Pierre-Amaël Auger

LOPS

Exploration des processus d’interaction physique-biogéochimique qui contrôlent les cycles biogéochimiques (carbone, nutriments, oxygène dissous…) et la dynamique des écosystèmes marins dans les régions productives de l’océan. 

Adeline Aroskay

Adeline Aroskay

OCE

Docteure en Sciences de la Terre, elle s’intéresse à l’étude du devenir des gaz soufrés volcaniques émis dans l’atmosphère. Elle a enseigné les géosciences dans le supérieur et est intervenue au sein des masters préparant au concours du CAPES et de l’agrégation de SVT. Agrégée en Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers, elle a été professeur de SVT au lycée. Elle s’intéresse aux questions liées à l’éducation et l’amélioration des pratiques, mais aussi à l’environnement et au changement climatique.

Claude Basdevant

Claude Basdevant

LMD

Professeur de mathématique, spécialiste de la turbulence, il a été directeur du Laboratoire de Météorologie Dynamique (ENS, X, Université). Il a créé plusieurs diplômes à l’X, dédiés à l’environnement et, récemment avec un collègue physicien, un Mastere Spécialisé sur les énergies renouvelables entre l’École polytechnique et l’Institut National Houphouët-Boigny en Côte d’Ivoire.

 

Mélanie Becker

Mélanie Becker

LIENSs / CNRS

Géophysicienne, elle étudie les changements régionaux du niveau de la mer et les impacts du changement climatique, avec un focus sur les interactions entre les mouvements verticaux des terres, l’hydrologie continentale et les extrêmes du niveau marin. Elle s’intéresse également aux mécanismes et à la prévisibilité des changements du niveau de la mer dus à la variabilité climatique naturelle.

Josefa Bleu

Josefa Bleu

IPHC / Univ. Strasbourg / CNRS

Enseignante-chercheure en écologie évolutive et écologie des populations animales, elle étudie les effets des changements environnementaux rapides induits par l’activité humaine sur les animaux. En particulier, les effets de l’urbanisation, de la pollution aux métaux et des variations climatiques sur la survie, la reproduction et la physiologie de différentes espèces d’oiseaux. 

Julien Bouvet

Julien Bouvet

Lehna / CNRS

 

Doctorant, sa thèse est consacrée à l’étude des stratégies de reproduction des limicoles Arctique, notamment dans le contexte actuel de changement climatique. Il cherche à mieux comprendre l’évolution des différentes stratégies de soin parentaux, permettant de résoudre les compromis entre développement des œufs, maintien des réserves des adultes, et évitement de la prédation du nid.

 

Juliette Bernard

Juliette Bernard

IPSL / Sacoches du Climat

Doctorante en 3ème année à l’Observatoire de Paris et au LSCE.

Cartographie mondiale des zones humides et modélisation de leurs émissions de CH4.  

Audrey Berry

Audrey Berry

RTE

Titulaire d’un doctorat en économie au Cired / EHESS, ses travaux de recherche portaient sur la précarité énergétique et les effets distributifs de la taxe carbone. Elle a précédemment travaillé au sein du Haut conseil pour le climat. Actuellement chez RTE (Réseau de Transport d’Électricité), elle est responsable de la prospective sociale sur la transition énergétique.

Patrick Bertuzzi

Patrick Bertuzzi

Météo et Climat

 

Il a fait sa carrière à INRAE sur les thématiques : agroclimatologie, modélisation des interactions entre le climat, les cultures et le sol. Spécialiste de l’analyse des impacts du changement climatique sur l’agriculture, de son adaptation face au climat changeant et de son rôle dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. 

Antoine Bierjon

Antoine Bierjon

IPSL / Sacoches du Climat

Ingénieur de recherche CNRS à l’IPSL.

Modèle de surfaces continentales ORCHIDEE et sa composante hydrologique. 

Florentin Breton

Florentin Breton

LIVE-ENGEES / Univ. Strasbourg

Il cherche à comprendre les causes et effets climatiques dans les territoires, ainsi qu’à réduire les émissions de GES et préparer la société aux changements actuels et futurs. Cela inclue le développement de modèles, l’analyse statistique des climats, l’étude de la consommation énergétique et du confort thermique de bâtiments, et le co-développement de solutions avec des acteurs territoriaux.  

Rosalie Bruel

Rosalie Bruel

OFB / INRAE / USBM

Chargée de recherche, elle étudie les impacts des changements climatiques sur les lacs, via le suivi des tendances de réchauffement et les impacts des événements extrêmes telles que les vagues de chaleur. Ses missions sont également d’accompagner et appuyer les projets sur l’adaptation au changement climatique. 

 

Julie Carles

Julie Carles

LMD IPSL / Sacoches du Climat

Doctorante en 3ème année au LMD et à l’IPSL.

Impact radiatif des traînées de condensation des avions et des cirrus. 

Bastien Castagnerol

Bastien Castagnerol

INRAE / Université de Bordeaux

Ecologue, il étudie les interactions entre les arbres, les insectes herbivores et les prédateurs avec une obsession : comprendre comment la biodiversité contribue à la résistance des arbres aux agressions par les insectes. Il mène une partie de ses recherches avec le public au travers d’approches de science participative.

Natalie Chong

Natalie Chong

Office for Climate Education

Médiatrice scientifique, son principal objectif est de développer des ressources éducatives, des formations, des projets et d’autres activités contribuant à la mission de l’OCE de prioriser l’éducation climatique en France et à l’étranger.

Alice Copie

Alice Copie

INRAE / Sacoches du Climat

Doctorante en 2ème année à l’Unité de Recherche Écologie des Forêts Méditerranéennes à Avignon.

Adaptation aux changements climatiques de populations hybridées au sein du complexe d’espèces des sapins euro-méditerranéens. 

Emilie Dassié

Emilie Dassié

EPOC / CNRS

Paléoclimatologie, paleocéanographie, écotoxicologie aquatique. Elle étudie notamment les climats du passé afin de mieux comprendre les variabilités actuelles du climat et plus particulièrement les variabilités climatiques en domaine tropical et les phénomènes tels que El Niño Southern Oscillation et les variations décennales du Pacifique. 

Jean-Marc Debard

Jean-Marc Debard

Météo et Climat

Son intérêt pour le climat et la biodiversité viennent de sa formation en géographie, de ses activités professionnelles et bénévoles.

Sébastien Devillard

Sébastien Devillard

LBBE / UCBL


Professeur des Unviersité, il est spécialisé dans l’écologie évolutive, la gestion et la conservation des vertébrés supérieurs (Oiseaux et mammifères). Il mène des approches diverses pour apporter des éléments de réponse concrets pour la préservation de la biodiversité face aux enjeux globaux d’origine anthropiques.

Walid Djema

Walid Djema

INRIA


Il est chercheur permanent au Centre Inria d’Université Côte d’Azur. Il est docteur en automatique et mathématiques appliquées de l’Université Paris-Saclay, École CentraleSupélec. Son domaine d’expertise englobe la modélisation et l’analyse des systèmes biologiques, avec un focus sur le contrôle optimal et l’optimisation des cultures microbiennes, de la compétition entre micro-organismes et de la sélection d’espèces microbiennes.

Clotilde Dubois

Clotilde Dubois

Météo France

Ingénieur Etude aux services climatiques de Météo France.

François Dulac

François Dulac

LSCE / IPSL

Il est chercheur-ingénieur CEA au LSCE et médiateur scientifique pour l’IPSL. Ses recherches portent sur la chimie atmosphérique et ses impacts. Il s’est notamment intéressé au cycle des particules transportées à très grande distance, en particulier les poussières sahariennes, et à leur influence sur le climat et le début de la chaîne alimentaire marine lorsqu’elles retombent en mer.

Antoine Ehret

Antoine Ehret

LATMOS IPSL / Sacoches du Climat

Doctorant en 3ème année au LATMOS.

Impact du transport à longue distance des panaches de feux de biomasse sur la pollution régionale : contrainte par les observations satellitaires.

Bruno Faivre

Bruno Faivre

Université de Bourgogne / CNRS

Son expertise porte sur l’écologie, notamment l’écologie évolutive. Il travaille plus particulièrement dans les domaines de l’écologie des populations et des communauté en lien avec l’anthropisation des écosystèmes (urbanisation, fragmentation, …), avec un focus sur l’évolution des traits d’histoire de vie.

Sylvie Ferrari

Sylvie Ferrari

BSE / Université de Bordeaux

Professeure d’économie, ses recherches portent sur la bioéconomie, la gestion durable des zones humides côtières, la place de l’éthique environnementale dans les décisions économiques, ainsi que sur les inégalités écologiques face aux limites planétaires. 

Hélène Frérot

Hélène Frérot

LASIRE / CNRS Université de LIlle

Elle s’intéresse à l’écologie et l’évolution de l’adaptation des espèces végétales face aux milieux anthropisés. Elle recherche les phénotypes qui répondent à des facteurs environnementaux abiotiques (pollution métallique dans les sols ou pollution atmosphérique…), et teste leur signification évolutive au travers de leur variabilité intraspécifique, de leur héritabilité, ou de la recherche de leur déterminisme génétique.

Jérôme Fuchs

Jérôme Fuchs

MNHN

Il s’intéresse à une série de questions fondamentales en biologie évolutive liées aux patrons et processus de la diversification des oiseaux à différentes échelles spatio-temporelles. De la phylogénie à la génétique des populations, à l’accumulation d’espèces à travers le temps et les biomes, à l’évolution des caractères et aux gènes impliqués dans la spéciation et l’adaptation.

Carina Furusho Percot

Carina Furusho Percot

INRAE

Docteure en hydrologie, ses travaux de recherche portent sur l’analyse de données et développement de méthodes pour étudier l’impact du changement climatique sur les agrosystèmes.

Isabelle Gailhard-Rocher

Isabelle Gailhard-Rocher

OFB

Chargée de mission recherche sur les milieux littoraux et marins. Docteur en sciences de l’environnement marin, ses travaux sur l’écologie du phytoplancton se sont rapidement tournés vers la gestion des milieux marins. Au coeur de ses missions : comment les impacts des changements climatiques peuvent être intégrés aux actions de préservation de ces milieux ; comment ces écosystèmes et leur protection peuvent accompagner l’adaptation aux changements en cours.

Rémi Gaillard

Rémi Gaillard

ENS / Sacoches du Climat

Doctorant en 3ème année au Laboratoire de Géosciences de l’ENS.

Rétroactions climat-carbone dans les zones de permafrost à l’aide de modèle couplé surface-océan-atmosphère. 

Alina Gainusa - Bogdan

Alina Gainusa - Bogdan

Climate 42

Animée par une forte curiosité et un grand amour pour la nature et son fonctionnement, Alina a partagé sa carrière entre recherche fondamentale et recherche appliquée en océanographie et sciences du climat. Son parcours l’a fait explorer des sujets si variés que l’optique marine, les flux océan-atmosphère, la modélisation du climat et l’impact des variations climatiques sur la production du cacao. 

Pierre-Henri Gouyon

Pierre-Henri Gouyon

CNRS/MNHN

Ingénieur agronome, docteur en écologie, master en philosophie docteur ès sciences et docteur – ingénieur en génétique. Il est ou a été professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle, à l’AgroParisTech, à l’École Normale Supérieure, à l’École Polytechnique, à l’Université Paris-Sud, Orsay et à Sciences Po. Son enseignement et sa recherche concernent les mécanismes de l’évolution, l’écologie, la génétique, la biodiversité et les relations entre sciences et sociétés. 

 

Eric Guilyardi

Eric Guilyardi

CNRS

 

Océanographe et climatologue, directeur de recherche au CNRS, membre de l’IPSL, et professeur à l’Université de Reading, Eric Guilyardi est spécialiste du phénomène El Niño. Ses recherches portent sur les variations du climat, la prévisibilité décennale et la modélisation du climat. Il a été auteur principal du 5ème rapport du GIEC et a contribué au 6ème. Il préside l’Office for Climate Education (OCE). Il est membre du Conseil Scientifique de l’Education Nationale et du Comité d’éthique du CNRS.

Céline Guivarch

Céline Guivarch

CIRED / Ecole des Ponts

Economiste du changement climatique. Ses recherches portent sur les impacts économiques du changement climatique et sur les trajectoires de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle a fait partie de l’équipe des auteurs du 6ème rapport du GIEC sur l’atténuation du changement climatique. Elle est membre du Haut conseil pour le climat. 

Catherine Jeandel

Catherine Jeandel

Legos/CNRS

 

Elle étudie la géochimie marine afin de contribuer à comprendre le fonctionnement de l’océan et plus particulièrement les interactions continents–océans. Dans le contexte du changement global lié à l’activité humaine, il est essentiel de quantifier les flux de matière transférés entre ces compartiments de la planète, une des tâches que s’est assignée son équipe de recherche au LEGOS.

Aglaé Jezequel

Aglaé Jezequel

LMD

Elle travaille sur l’influence du changement climatique sur les événements extrêmes, plus spécifiquement les canicules et les sécheresses, en France et en Europe. Elle s’intéresse au lien entre impacts socio-économiques et variables météorologiques, et à la co-construction de services climatiques avec des acteurs engagés dans l’adaptation au changement climatique. 

Simon Klein

Simon Klein

OCE

 

Docteur en écologie des pollinisateurs et agrégé de SVT, il est aujourd’hui médiateur scientifique à l’Office for Climate Education (OCE). Il contribue à la coordination et production de ressources pédagogiques et à l’organisation du développement professionnel des enseignants.

 

Nicolas Kolodziejczyk

Nicolas Kolodziejczyk

OSU / IUEM

Physicien Adjoint, il étudie la circulation et les masses d’eau océanique à travers les mesures du réseau d’observation de l’océan global Argo. Il est coordinateur du Service National Argo France à l’OSU IUEM.

Gerhard Krinner

Gerhard Krinner

CNRS

Directeur de recherche, il travaille sur la modélisation du climat et se concentre sur le climat polaire. Dans le cadre du 6e cycle du GIEC, il a coordonné une section du résumé technique du rapport sur les changements climatiques physiques, ainsi que la section sur les changements à long terme du rapport de synthèse, publié en mars 2023.

Aude Lalis

Aude Lalis

MnHn

 

Elle est spécialiste des mécanismes d’adaptation des vertébrés aux changements globaux selon l’approche One Health. Ses travaux actuels portent sur l’impact du changement climatique sur la biodiversité polaire, sur le risque d’émergence de maladies infectieuses en régions tropicales et sur la conversation de la biodiversité en ville. 

Géraldine Lassalle

Géraldine Lassalle

INRAE

Ecologue, elle étudie les changements d’aire de répartition des poissons migrateurs amphihalins (e.g. alose) dans un environnement global changeant. Elle aborde cette question du point de vue de l’écologie quantitative en modélisant les changements attendus, mais aussi en replaçant cette thématique dans l’évaluation des services écosystémiques et la gestion complexe des ressources migratrices. 

Marie Launay

Marie Launay

INRAE

Ses recherches portent sur l’identification et la compréhension des effets directs et indirects du climat, et plus précisément des impacts du changement climatique, sur le fonctionnement des peuplements cultivés au sens large : les grandes cultures comme le blé ou la pomme de terre, les cultures pérennes telles que les arbres fruitiers ou la vigne, et les maladies qui s’y développent. 

Nathalie Le Floc'h

Nathalie Le Floc'h

INRAE

Physiologie et alimentation animale appliquée à l’élevage ; impact des conditions environnementales sur la physiologie et la santé animales.

Guillaume Lecointre

Guillaume Lecointre

MnHn

Il est spécialiste de l’Histoire du vivant, l’évolution de la biodiversité. Ses recherches portent sur les relations de parenté entre les espèces, la phylogénie. Son groupe zoologique d’étude est prioritairement les poissons téléostéens. Son terrain de zoologiste est en Antarctique. Il travaille en parallèle sur la fiabilité et l’exportation des méthodes phylogénétiques. 

Alexandre Legay

Alexandre Legay

IGE / Sacoches du Climat

Doctorant en 3ème année à l’Institut des Géosciences de l’Environnement (IGE) de Grenoble.

Représentation dans les modèles de climat des événements de « convection profonde » océanique. 

Sarah Lejosne

Sarah Lejosne

OFB

Ingénieure agronome et écologue de formation, elle est chargée de mission « restauration des cours d’eau tropicaux » au sein de l’OFB. L’objectif de sa mission est de soutenir les initiatives de restauration écologique des cours d’eau sur les territoires ultramarins français. La restauration écologique assiste les processus naturels de régénération des écosystèmes afin que ces derniers retrouvent leur intégrité écologique.

Maria Lemoine

Maria Lemoine

Univ. Strasbourg

Enseignante retraitée, docteure en Ethnologie, chercheuse associée sur l’Environnement et Peuples d’Amazonie, elle est motivée par les résultats de recherches publiés par la Société Française d’Ecologie et Evolution dont elle est membre, ainsi que par le changement climatique qui se matérialise en déséquilibre de nos écosystèmes dans tous les continents de la planète. 

Clément Le Priol

Clément Le Priol

LMD

Après une thèse en physique statistique, il s’est tourné vers les sciences du climat. Il développe de nouvelles méthodes, inspirées de la physique statistique, pour étudier les événements climatiques extrêmes (canicules, sécheresses, pluies sévères, …). Il s’intéresse plus particulièrement aux vagues de chaleur.

 

Alban Lhotte

Alban Lhotte

LMD

 

Son domaine d’expertise est la dynamique de l’atmosphère et la compréhension de l’impact de l’organisation de la convection sur l’humidité de la troposphère, les mécanismes à l’œuvre et leurs contributions, cela grâce à des simulations globales à haute résolution. 

 

Emilien Luquet

Emilien Luquet

LEHNA / Université Lyon 1

Maître de conférence, il est écologue de l’évolution et s’intéresse aux processus évolutifs qui structurent et génèrent la biodiversité à l’échelle des populations. Il étudie les capacités des organismes à s’adapter à des variations de l’environnement par des changements génétiques ou plastiques. 

 

Florence Mainguenaud

Florence Mainguenaud

INRAE


Docteure en Génie Civil et Architecture spécialisée sur les risques d’inondation lié aux ruptures de digues dans les zones urbaines. Elle modélise et étudie la spatialisation probabiliste des aléas, de la vulnérabilité sociale, économique et environnementale qui composent les risques d’inondation.

 

Bruno Malaize

Bruno Malaize

EPOC / CNRS

 

Paléoclimatologue, il travaille sur la reconstitution des climats du passé. Son sujet de recherche s’attache à reconstruire les variations passées de certains paramètres des océans mondiaux, comme la température ou la salinité. L’outil principal de ces reconstitutions est l’analyse géochimique des tests de certains micro-organismes carbonatés, comme les foraminifères ou les coraux.

 

Dominique Marbouty

Dominique Marbouty

Météo et Climat

Météorologiste, il est spécialisé dans l’étude de la neige et des avalanches. Vice-Président de Météo et Climat, il est ancien directeur général du centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme et ancien directeur général adjoint de Météo-France.

 

Théo Marchand

Théo Marchand

LEHNA / Université Lyon 1

Enseignant-chercheur, ses recherches portent sur les interactions entre espèces et sur le fonctionnement des communautés au sein des écosystèmes. Il a notamment travaillé sur la consommation des feuilles mortes par les animaux invertébrés des sols et des rivières.

 

Eric Martin

Eric Martin

INRAE

 

Docteur en nivologie et climatologie, il s’est intéressé à l’impact du changement climatique sur l’enneigement et les ressources en eau. Il a travaillé sur le bilan hydrologique des grands fleuves, la climatologie, et la typologie des sècheresses en France, à la fois dans le passé et en projections climatique. Il a participé aux travaux du GIEC et s’intéresse maintenant au transfert des résultats de la recherche vers les politiques publiques.

 

Malika Menoud

Malika Menoud

LSCE

Son domaine est la physique et la chimie de l’atmosphère. Ses recherches se concentrent sur le méthane et visent à connaître et quantifier les différentes sources de ce puissant gaz à effet de serre. Elle utilise des mesures de surface et images satellites pour quantifier les sources d’émissions, grâce à des modèles de transport et chimie atmosphérique.

 

Elodie Merlot

Elodie Merlot

INRAE

Elodie Merlot effectue ses recherches dans une unité dédiée à la biologie animale et aux systèmes d’élevage. Agronome de formation, elle est spécialisée en physiologie animale, et s’intéresse plus particulièrement à l’évaluation et à l’amélioration du bien-être des animaux de rente, dans un contexte environnemental, sociétal et économique générateur de multiples contraintes. 

 

Agnès Michelot

Agnès Michelot

CNRS

Enseignante chercheuse en droit de l’environnement, directrice de la Fédération de recherche CNRS en environnement et développement durable. Spécialiste de droit international de l’environnement, elle travaille sur la définition et la mise en œuvre des principes et instruments juridiques de protection de l’environnement au niveau international. Elle s’intéresse au droit de la biodiversité comme au droit du climat.

 

Joffrey Moiroux

Joffrey Moiroux

Avignon Université

Mes travaux de recherche visent à comprendre les effets que les pratiques agricoles et les changements climatiques peuvent avoir sur la biodiversité, incluant les ravageurs de cultures et leurs ennemis naturels, dans le but de proposer des modes de gestion des agroécosystèmes compatibles avec le futur climat et avec une production alimentaire saine et durable. 

 

Thierry Moutin

Thierry Moutin

MIO / AMU

 

Océanographe, il est professeur de biogéochimie marine. Ses recherches sur la pompe biologique du carbone l’ont conduit à s’intéresser au rôle de l’océan dans la séquestration du carbone, et plus particulièrement du dioxyde de carbone anthropique principal responsable du dérèglement climatique.

 

Nelson Noumbissi

Nelson Noumbissi

CNRM / CNRS

 

Ses travaux portent essentiellement sur la modélisation du climat en zone urbaine, pour éclairer les politiques d’adaptation des villes au changement climatique. Plus précisément, il s’intéresse aux questions en lien avec la surchauffe urbaine : canicules, vagues de chaleur, îlot de chaleur urbain.

 

Maxime Pauwels

Maxime Pauwels

LASIRE / CNRS Uni. de LIlle

Il étudie, avec les concepts de l’écologie des populations, l’évolution des espèces végétales aux milieux anthropisés. A travers l’analyse de la structuration de la diversité génétique, aux échelles moléculaires ou phénotypique, il teste notamment la possibilité d’adaptation locale aux perturbations du milieu (pollution du sol, pollution atmosphérique, urbanisation).

Violaine Pellichero

Violaine Pellichero

Shom

Passionnée par l’océanographie et l’étude des processus physique qui régissent les mouvements des masses d’eau, elle traite des données très diverses et hétérogènes (profils de température et de salinité) afin de mieux comprendre la dynamique de l’océan.

Hélène Planquette

Hélène Planquette

LEMAR / CNRS

Océanographe biogéochimiste. Elle s’intéresse à la distribution et au rôle des métaux traces dans l’océan. Ces métaux ont une importance capitale dans la régulation de l’écosystème marin et dans le fonctionnement de la pompe biologique de carbone. Ses recherches nécessitent de mener des campagnes de terrain et de réaliser des études de processus en laboratoire. 

Alban Planchat

Alban Planchat

LMD IPSL / Sacoches du Climat

Cycle du carbone océanique, alcalinité et pompe des carbonates. 

 

 

Serge Planton

Serge Planton

Météo et Climat

 
 

Climatologue, il est ancien responsable du groupe de recherche climatique de Météo-France. Ses recherches en modélisation climatique l’ont conduit à s’intéresser plus particulièrement à la question de l’attribution des causes des changements climatiques observés, notamment en France, qu’elles soient d’origines naturelles ou humaines. Il a participé aux travaux du GIEC. 

Camille Poulet

Camille Poulet

EPOC / CNRS

. 

Docteure en écologie évolutive, fonctionnelle et des communautés.

Hector Rodriguez-Perez

Hector Rodriguez-Perez

OFB

 

Chercheur en écologie aquatique, il s’intéresse particulièrement à la structure et composition des communautés et le fonctionnement des écosystèmes aquatiques continentaux. 

Josyane Ronchail

Josyane Ronchail

LOCEAN

Géographe-climatologue, elle est spécialiste du climat et de sa variabilité dans les Alpes et dans les Andes tropicales (Pérou-Bolivie) et le bassin de l’Amazone.

Stéphane Roos

Stéphane Roos

Météo France

Sa mission est de renforcer l’assistance de Météo France auprès des acteurs locaux de la sécurité de l’interrégion Sud-Est, au premier rang desquels les préfets de départements. Il intervient aussi auprès des acteurs publics et privés pour présenter les grandes lignes du changement climatique sur la zone Arc Méditerranéen. 

Sabine Roussel

Sabine Roussel

LEMAR

Elle est ingénieur en agriculture et éthologue. Après avoir été enseignante-chercheuse à AgroParisTech sur le bien-être animal, elle est maintenant professeure à l’Université de Bretagne Occidentale. Ses recherches portent sur l’étude des effets de l’acidification et du réchauffement des océans sur les mollusques et la bioremédiation en lien avec l’aquaculture (repeuplement, effet des algues).

Sophie Sepulcre

Sophie Sepulcre

GEOPS / Univ. Paris Saclay

Paléoclimatologue, elle étudie les mécanismes naturels des changements climatiques. Elle s’intéresse aux interactions entre la circulation océanique, le climat et les cycles biogéochimiques (comme le cycle du carbone). Elle développe notamment des outils géochimiques mesurés sur des microfossiles, les foraminifères, provenant des sédiments marins.

Marc Souhaut

Marc Souhaut

LEGOS / CNRS

Ingénieur d’étude, il est spécialiste de la mesure des radioéléments en milieu océanique. Il réalise des développements de protocoles de prélèvement et de concentration sur le terrain pour l’analyse d’éléments rares. Il pilote avec ses collègues un laboratoire souterrain, le LAFARA à Ferrières-sur-Ariège.  

Didier Swingedouw

Didier Swingedouw

EPOC / CNRS

Il est climatologue et a été auteur principal du rapport du GIEC sur les océans et la cryopshère. Il confronte modèle et données pour affiner notre compréhension de ces interactions, et contribue au développement d’un système de prévision décennale du climat, que l’on peut considérer comme un système d’alerte concernant le risque de changement rapide de cette circulation et du climat dans la région Nord Atlantique.  

Paul Treguer

Paul Treguer

UBO

Il est biogéochimiste marin, spécialiste des écosystèmes polaires et côtiers. Il étudie les impacts du changement climatique sur les cycles biogéochimiques. Il est le fondateur de l’Institut Universitaire Européen de la Mer et de lEuropôle Mer. Il est membre de lEuropean Academy of Sciences, de l’American Geophysical Union, et de l’Association for Limnology and Oceanography. 

Améline Vallet

Améline Vallet

AgroParisTech

Ses recherches portent sur l’évaluation et la gouvernance de la biodiversité et des services écosystémiques. Elle fait partie de l’équipe des auteurs du rapport de l’IPBES sur le nexus biodiversité-eau-alimentation-santé-climat. Elle est membre du conseil scientifique de l’Evaluation Française des Ecosystèmes et des Services Ecosystémiques. 

Antoine Vernay

Antoine Vernay

LEHNA / CNRS

Maître de conférence, il travaille en écologie végétale et étudie les interactions plantes-plantes et plantes-milieu. Son écosystème de prédilection est la forêt et les fonctions associées. Une partie de sa recherche porte sur la réponse écophysiologique des arbres face aux stress.

Jessica Vial

Jessica Vial

Météo et Climat

Climatologue, Jessica Vial a travaillé pendant 15 ans dans la recherche, notamment au LMD et au CNRM. Reconnue pour ses travaux sur les rétroactions nuageuses et la sensibilité climatique, elle se consacre depuis 2022 à la médiation scientifique sur les enjeux du changement climatique. 

 

Nicolas Vogt

Nicolas Vogt

OCE

Responsable pédagogique à l’Office for Climate Education, les pédagogies actives constituent le cœur de sa pratique : Observations, modélisations, expérimentation, démarche d’investigation, classe inversée… Avec ses collègues ils forment également de nombreux enseignants et formateurs, en France mais surtout à l’étranger.  

Yann Voituron

Yann Voituron

LEHNA / CNRS

Maître de conférence, sa recherche s’articule autour des flux d’énergie et de l’efficacité énergétique au sein des organismes. Il travaille notamment à comprendre comment les mitochondries au sein des cellules influencent la croissance et la survie des animaux.  

Share This